19 janvier 2007

Ronde 5 : qui arrêtera Radjabov ?

Tout d'abord, il semble, même si je ne me suis aperçu de rien, qu'il y ait eu une coupure de l'hébergeur du blog durant la nuit. L'incident n'a pas l'air d'avoir duré très longtemps. Désolé pour ceux qui ont essayé de se connecter à ce moment-là. Qu'ils se rattrapent aujourd'hui, avec l'analyse de la ronde 5 du tournoi A de Wijk-aan-Zee, laquelle n'a pas manqué d'animation sur au moins quatre échiquiers (lire le flash d'hier soir). Encore une fois, Teimour Radjabov l'a emporté ce qui lui donne 4,5 points sur 5 possibles, soit une performance exceptionnelle. Cela dit, sa victoire d'hier, avec les Noirs face au Tchèque David Navara, est assez chanceuse comme vous allez vous en apercevoir. En effet, dans l'ouverture, l'Azerbaïdjanais donna un pion sans aucune compensation et son adversaire aurait dû tenter de faire tranquillement fructifier ce petit (mais pas insignifiant) avantage. Au contraire de cela, Navara s'enhardit et lança une attaque hautement tactique sur le roque des Noirs. Au lieu de sortir le ciment en jouant 21. a4, le jeune Tchèque tenta d'ouvrir le jeu par 21. e4 (voir diagramme ci-contre). En face, Radjabov n'allait pas laisser passer l'occasion de torturer le cavalier b5, cloué sur la tour f1. Après 21... Cc4 (attaque la dame tout en occupant la case c4 à la place du pion) 22. Dc1 (contrôle a3) a4 (empêche le pion "a" des Blancs de se porter au secours du cavalier), Navara décida d'abandonner son cheval à son triste sort et de tenter la razzia des pions noirs de l'aile-roi avec 23. exf5 Dd7 (se prépare à gober le cavalier) 24. fxg6 Fxb5 25. Dg5 (du renfort pour l'attaque) Ce5 (repositionne le cavalier au centre tout en attaquant la tour f1) 26. gxh7+ Rh8. Cette dernière réponse des Noirs est la seule bonne. Si le roi prend le pion, les Blancs ont 27. Fe4+ Rh8 28. Dh6+ Rg8 29. Txb5 récupère la pièce avec le bénéfice de trois pions car la dame noire ne peut pas prendre la tour puisque, ce faisant, elle abandonnerait la surveillance de la case cruciale h7, où la dame blanche viendrait mater les Noirs. Et si le roi noir va en f7 après 26. gxh7+, les Blancs poussent 27. f4 ! Cg6 28. Fe4 avec une attaque d'autant plus forte que le pion h7 est à une case de sa promotion, ce qui augmente les possibilités tactiques.
Si nous revenons à la partie, après 27. Tfe1 Fd3, les Blancs commirent deux erreurs coup sur coup en retirant leurs deux tours de la première rangée, ce qui donna la position ci-contre. Ici, les Noirs jouèrent l'évident 29... Cc4 qui, en plus de s'offrir une fourchette sur les deux tours, ouvre la colonne "e". Les Blancs répondirent par 30. Txd3 et ce fut leur dernière faute (même s'il ne laisse guère d'espoir, 30. Txd6 prolonge un peu la partie). Survint 30... Te1+ 31. Fe1 (forcé) Dh3 (exploite le clouage du fou f1) 32. Dg8+ Txg8 33. hxg8D+ Rxg8 34. Tb8+ Rg7 et les Blancs abandonnèrent car ils vont très vite épuiser les échecs au roi et ne pourront éviter que la reine mate en f1. Pour sa troisième partie avec les Noirs dans ce tournoi (et sa troisième défense est-indienne), Radjabov empoche le point complet. Qui pourra l'arrêter ?

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Qui arrêtera Radjabov ?

Lui-même.

Anonyme a dit…

Bonjour, je découvre ce blog un peu par hasard, et j'en suis trés heureux! c'est vraiment clair et concis, de plus les articles se lisent comme un roman, passionnant, merci à vous pour tout ce travail!

bonne continuation, et bonne année, désormais, je passerais régulièrement ici pour suivre les aventures échiquéennes :D

François Le Guillou a dit…

C'est Mr K qui arrêtera le Radja ! Je suis le Mr Soleil des 64 cases : j'avais déjà vu la superbe remontée MVL dans le B !